Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

juillet 12  2011

Une évaluation de la « solution de rechange à un programme de suspension » offerte par l'Université Brock

Le centre d’aide au cheminement des étudiantes et étudiants de l’Université Brock

​Publication complète

Téléchargez la publication complète en .pdf

Sommaire de la recherche

Un programme de l’Université Brock offre un nouveau parcours aux étudiantes et étudiants visés par une suspension scolaire

Au Canada, environ 20 % des étudiantes et étudiants du collégial et 15 % des étudiantes et étudiants universitaires ne parviennent pas à obtenir leur diplôme au cours d’une période de cinq ans. Un certain nombre d’entre eux abandonnent complètement les études ou sont contraints de quitter en raison des mauvais résultats scolaires. Dans le but de relever le défi d’améliorer la réussite des étudiantes et étudiants, le programme de rechange à la suspension scolaire (Alternative to Academic Suspension Program) de l’Université Brock offre une solution prometteuse aux étudiantes et étudiants visés par une suspension scolaire.

Le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) a commandé une évaluation du programme de rechange à la suspension scolaire afin d’en évaluer l’efficacité. Lancé à l’automne 2009 pour appuyer le développement des compétences des étudiantes et étudiants visés par une suspension scolaire, le programme a été conçu par le groupe des services d’aide à l’apprentissage du centre d’aide au cheminement des étudiantes et étudiants de l’Université Brock afin d’améliorer le rendement scolaire, d’accroître l’engagement et de favoriser des taux de rétention et de diplomation plus élevés.

Les étudiantes et étudiants de l’Université Brock qui étaient visés par une suspension scolaire pouvaient choisir de participer au programme pilote et de suivre un nombre réduit de cours plutôt que d’être suspendus. Ils étaient tenus de réussir le cours du programme de rechange à la suspension scolaire ne donnant pas droit à des crédits, qui mettait l’accent sur un certain nombre de compétences, dont la pensée critique, la gestion du temps, la lecture, l’écriture, la prise de notes, la gestion du stress, les présentations, la résolution de problèmes et la préparation des examens. Les étudiantes et étudiants devaient également obtenir une note de passage pour chacun de leurs cours de premier cycle donnant droit à des crédits et obtenir une moyenne globale d’au moins 60 %. L’incapacité de satisfaire à ces conditions entraînait la suspension scolaire à la fin du semestre automne-hiver.

Description du projet
Un total de 445 étudiantes et étudiants ont été visés par une suspension scolaire au cours de l’automne 2009, et 42 % d’entre eux ont participé au projet pilote du programme de rechange à la suspension scolaire. Les dossiers scolaires ont été analysés afin d’évaluer les retombées du programme sur le taux de retour des étudiantes et étudiants visés par une suspension scolaire. Dans le cas des participantes et participants au programme, les dossiers indiquaient leur moyenne générale avant et après leur participation au programme, leur année d’inscription à l’Université Brock et une note indiquant si ces étudiantes et étudiants avaient opté de revenir aux études à l’Université Brock à l’automne 2010. Même si un certain nombre d’étudiantes et d’étudiants ont choisi de ne pas retourner à l’Université Brock, nous ignorons s’ils ont choisi d’étudier ailleurs.

Les retombées du programme de rechange à la suspension scolaire sur les attitudes des participantes et participants ont été évaluées à l’aide de données tirées d’un inventaire des caractéristiques de l’état d’esprit préalable et postérieur. Cet outil diagnostique permet de mesurer les attitudes des participantes et participants à l’égard de sept éléments influant sur la réussite scolaire : la motivation, l’initiative, la débrouillardise, l’orientation, les techniques d’étude, les attentes et la gestion du temps.

Conclusion
Les premiers résultats du programme sont positifs : les étudiantes et étudiants persistent dans leurs études et 67 % constatent une augmentation de leur moyenne générale après avoir participé au programme. La moitié des participantes et participants sont retournés aux études à l’automne 2010, tandis que seulement 17 % des étudiantes et étudiants qui ont choisi de ne pas participer au programme ont poursuivi leurs études après leur suspension.

L’autoévaluation de l’état d’esprit des étudiantes et étudiants au début et la fin du programme indiquait une amélioration de 21 à près de 28 % de tous les indicateurs clés. La gestion du temps et les techniques d’étude sont les aspects qui s’étaient améliorés le plus.

Néanmoins, un certain nombre d’étudiantes et étudiants n’ont pas poursuivi leurs études. Les étudiantes et étudiants qui ont raté même un seul cours du programme étaient moins susceptibles de revenir à l’établissement durant l’année universitaire suivante. Les données suggèrent que les étudiantes et étudiants visés par une suspension plus de deux ans après leur arrivée à l’Université Brock seraient moins susceptibles de participer au programme. Les étudiantes et étudiants dont la moyenne générale est de 50 % ou moins qui ont choisi de participer au programme étaient moins susceptibles de retourner aux études l’année suivante. Les instructrices, instructeurs, conseillères et conseillers devraient sans doute fournir un soutien accru à ces étudiantes et étudiants.

Les auteurs soulignent qu’un sondage électronique ou des groupes de discussion des anciennes participantes et anciens participants permettraient de cerner les améliorations à apporter au programme et de mieux comprendre le processus de prise de décisions des étudiantes et étudiants qui étaient admissibles à retourner aux études, mais qui ont choisi de ne pas le faire. Les auteurs signalent qu’il serait important de poursuivre le suivi des étudiantes et étudiants à la suite du projet pilote et lors des années subséquentes afin de bien évaluer le programme. D’autres données démographiques devraient être intégrées aux futures données de suivi, notamment le sexe, l’âge, la voie d’entrée et le statut à temps plein ou à temps partiel.

Le document intitulé Une évaluation de la « solution de rechange à un programme de suspension » offerte par l'Université Brock a été rédigé par le centre d’aide au cheminement des étudiantes et étudiants de l’Université Brock.