Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

décembre 06  2016

Qu’est-ce qui se passe? Couverture médiatique de l’enseignement supérieur au Canada

Tanya Whyte, Kaspar Beelen, Alex Mierke-Zatwarnicki, Christopher Cochrane et Peter Loewen, du campus Scarborough de l'Université de Toronto

​Rapport

​Recul de la couverture médiatique de l'enseignement postsecondaire au Canada

Selon un nouveau rapport du Conseil ontarien de la qualité de l'enseignement supérieur (COQES), la couverture de l'enseignement postsecondaire dans la presse écrite au Canada est en recul et accuse une tendance à la baisse depuis le milieu des années 2000. Le rapport Qu'est-ce qui se passe? Couverture médiatique de l'enseignement supérieur au Canada révèle également que la politique gouvernementale est le thème le plus fréquemment couvert dans les articles de presse, pendant que la couverture des compétences et de la formation s'est accrue au cours des 15 dernières années.

Description du projet

Les auteurs du rapport, en provenance du campus Scarborough de l'Université de Toronto, ont utilisé des techniques informatisées d'analyse de textes pour passer au peigne fin des milliers d'articles de presse (imprimés et en ligne) parus de 1999 à 2015 relativement à l'enseignement postsecondaire. Ces articles provenaient de 15 journaux et magazines choisis dans le but de saisir l'information des médias les plus répandus dans les grands marchés du pays et de ceux ayant une orientation nationale. Le rapport se penche sur la couverture en lien avec huit enjeux clés : le coût; l'effectif étudiant; les compétences et la formation; la recherche; les questions liées au travail; les programmes et curriculums; la politique gouvernementale; et les droits de scolarité. La variation de la couverture médiatique selon les régions de même que le ton de la couverture sont également traités.

Constatations

Au Canada, la couverture médiatique de l'enseignement supérieur, laquelle joue un rôle fondamental dans la sensibilisation et la compréhension du public envers ce secteur, montre une tendance à la baisse depuis le milieu des années 2000. Elle a subi une diminution marquée en 2008, vraisemblablement attribuable à la crise financière cette année‑là, et son recul s'est poursuivi jusqu'en 2015, dernière année de la période à l'étude. La couverture médiatique des enjeux postsecondaires fluctue selon un modèle saisonnier qui coïncide avec l'année scolaire : elle est plus intense à l'automne et au printemps, puis elle diminue durant l'été.

La politique gouvernementale est au centre de la couverture des articles de presse. Les changements en matière de politique, les élections provinciales et fédérales de même que la présentation des budgets par les gouvernements ont tendance à faire augmenter la couverture médiatique. Au cours de la période à l'étude, il y a eu une augmentation du nombre d'articles de presse sur les compétences et la formation, le seul des huit thèmes à afficher une croissance à ce chapitre. Cette tendance est particulièrement perceptible durant la Grande Récession, où la fréquence de la couverture des compétences et de la formation s'est accrue. Pour ce qui est des autres thèmes, leur couverture a régressé. Le recul le plus marquée de la couverture a touché les droits de scolarité, sauf durant la grève étudiante au Québec en 2012‑2013, où l'augmentation proposée des droits de scolarité a joué un rôle fondamental. La grève a temporairement haussé la visibilité des questions entourant les droits de scolarité, d'après le rapport.

Par ailleurs, le rapport permet de découvrir quatre autres enjeux susceptibles de faire l'objet d'une couverture médiatique : les bourses et les prix; le plagiat et les questions juridiques; le rôle sociétal et communautaire des établissements postsecondaires; de même que la sécurité sur les campus.

Enfin, la couverture médiatique a tendance à varier selon les régions. Par exemple, les questions liées au travail font vraisemblablement davantage l'objet d'une couverture médiatique en Ontario, tandis que la couverture des droits de scolarité est davantage probable au Québec. Les événements provinciaux comme la double cohorte en Ontario et la grève étudiante au Québec ont influé sur les tendances de la couverture à l'échelle du pays.

Les auteurs du rapport Qu'est‑ce qui se passe? Couverture médiatique de l'enseignement supérieur au Canada sont Tanya Whyte, Kaspar Beelen, Alex Mierke-Zatwarnicki, Christopher Cochrane et Peter Loewen, du campus Scarborough de l'Université de Toronto. 

Version imprimante