Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

mars 04  2014

Programme d’entraînement pour les résultats d’apprentissage : méthode d’établissement et d’évaluation des résultats d’apprentissage fondée sur les travaux scolaires

Steve Joordens, Dwayne Pare et Lisa-Marie Collimore, Laboratoire des technologies d'apprentissage de pointe de l'Université de Toronto

​​​Publication complète :

Publication complète

Leçons tirées du gymnase : Établir un lien entre les devoirs et les résultats d'apprentissage renforce les compétences essentielles

Est-ce que les « séances d'entraînement » avec des technologies d'apprentissage peuvent à la fois développer et évaluer les compétences cognitives? En utilisant l'analogie de la musculation, les auteurs d'une nouvelle étude publiée par le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) ont relevé des preuves selon lesquelles les étudiants peuvent renforcer leurs aptitudes en autoréflexion et en pensée critique avec peerScholar – un programme mis au point par le Laboratoire des technologies d'apprentissage de pointe de l'Université de Toronto à Scarborough.

L'étude, Programme d’entraînement pour les résultats d’apprentissage : méthode d’établissement et d’évaluation des résultats d’apprentissage fondée sur les travaux scolaires, laisse entendre que d'autres technologies d'apprentissage pourraient être conçues afin de mettre en pratique et d'évaluer les résultats d'apprentissage souhaités au moyen des devoirs, ce qui permettrait de brosser un tableau plus précis du rendement scolaire.

Description de projet
Le projet porte sur un programme en ligne qui repose sur la rétroaction des pairs sur des devoirs de rédaction, d'évaluation et de réflexion. Deux expériences ont été menées pour examiner le potentiel de l'outil peerScholar dans le domaine des résultats d'apprentissage; l’une visait à démontrer l'acquisition de l’autoréflexion tandis que l’autre portait sur l’acquisition de la pensée critique. La première expérience, réalisée à l'automne de 2010, comptait 1 292 étudiants inscrits à un cours d'introduction en psychologie à l'Université de Toronto à Scarborough. La deuxième expérience ciblait 1 279 étudiants inscrits au même cours à l'automne 2011 et à l'hiver 2012. Tous les étudiants participants avaient accepté que les données associées à leurs devoirs soient utilisées à des fins de recherche.

Au cours de la première étape, ou l'étape de création, de peerScholar, les étudiants remettent une composition numérique. On peut leur demander de penser de façon critique, créative ou réflexive, ce qui permet à l'enseignant de partir de zéro pour mettre en pratique et évaluer un objectif d'apprentissage donné. Au cours de l'étape de l'évaluation, les étudiants ouvrent une session dans le système et examinent des compositions anonymes et choisies au hasard ayant été rédigées par d'autres étudiants. Les étudiants notent les compositions en fonction de leur qualité et fournissent des commentaires sur un point fort et sur un domaine à améliorer. « Le processus consistant à évaluer le travail de ses pairs nécessite manifestement d'utiliser la pensée critique et l'autoréflexion, déclarent les auteurs. Les étudiants effectuent une analyse, une comparaison et une évaluation… Un devoir peut être conçu de manière à atteindre tout autre objectif d'apprentissage. »

Au cours de l'étape de réflexion ou de révision, les étudiants évaluent les commentaires écrits formulés sur leurs devoirs. Les auteurs soulignent que bon nombre des résultats d'apprentissage mis en pratique pendant l'étape de l'évaluation sont utilisés à nouveau par les étudiants, mais cette fois dans le contexte de leurs propres travaux.

Constatations
D'après les résultats des devoirs donnés aux deux groupes ayant participé aux expériences, les auteurs ont constaté que la participation à un travail évalué par des pairs augmentait la capacité des étudiants de relever et d'évaluer la qualité, et que ces aptitudes en pensée critique s'améliorent chaque fois qu'elles sont utilisées. « Nous laissons entendre que la pensée critique, ou du moins un indicateur de celle-ci, peut être à la fois utilisée et évaluée dans le cadre d'un même devoir. »

Qui plus est, les auteurs de l'étude ont constaté qu'une seule évaluation du travail de leurs pairs était suffisante pour accroître la capacité des étudiants à évaluer la qualité de leur propre travail, leur permettant ainsi d'améliorer leurs aptitudes en autoréflexion.

Recommandations
Les auteurs sont d'avis que l'approche pourrait être reprise avec d'autres technologies d'apprentissage et que des analyses comparables pourraient être effectuées dans le cadre d'autres devoirs afin de « créer une vaste gamme d'outils pour atteindre et évaluer une multitude d'objectifs d'apprentissage de différentes façons… Toutefois, la prochaine étape devrait consister à établir un lien entre les devoirs et les résultats d'apprentissage… Le moment est venu de passer à cette prochaine étape, ou, pourrions-nous dire, d'aller au gymnase intellectuel. »

Les auteurs de l’étude Programme d’entraînement pour les résultats d’apprentissage : méthode d’établissement et d’évaluation des résultats d’apprentissage fondée sur les travaux scolaires sont Steve Joordens, Dwayne Pare et Lisa-Marie Collimore, Laboratoire des technologies d'apprentissage de pointe de l'Université de Toronto.