Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

octobre 13  2015

Les retombées de la méthode de la salle de classe inversé : comportements, perceptions et résultats d’apprentissage des étudiants

Micah Stickel et Qin Liu de l’Université de Toronto

​Rapport

L'enseignement inversé favorise les expériences d'apprentissage des étudiants

D'après une nouvelle étude du Conseil ontarien de la qualité de l'enseignement supérieur (COQES), l'enseignement inversé peut comporter une incidence favorable sur les expériences d'apprentissage des étudiants, y compris leur interaction avec les professeurs et leur empressement à l'étude.

Dans cette méthode d'enseignement novatrice, les étudiants sont initiés à la matière de base d'un cours dans des activités préalables, comme une courte vidéo, puis consacrent leur temps en classe à des méthodes d'apprentissage qui dépassent les exposés traditionnels. L'étude, Les retombées de la méthode de la salle de classe inversé : comportements, perceptions et résultats d'apprentissage des étudiants, a aussi fait état d'une incidence favorable sur les capacités d'analyse des étudiants pour résoudre des problèmes.

Description du projet

L'étude a porté sur un cours de génie physique, qu'ont suivi 300 étudiants de l'Université de Toronto. Le cours a eu lieu l'hiver 2012 et utilisait la méthode traditionnelle des exposés. Le professeur a de nouveau donné le cours à l'hiver 2013, mais il a employé la méthode d'enseignement inversé. Avant chaque classe, les étudiants devaient regarder une conférence vidéo de 20 à 30 minutes qui présentait la matière de base, les définitions, les équations, le contexte historique et quelques exemples pour la résolution des problèmes. Le temps en classe était consacré aux activités d'apprentissage, comme les exercices individuels, avec un partenaire ou en groupe. 

Les chercheurs ont examiné les comportements et les perceptions des étudiants associés à l'enseignement inversé ainsi que son incidence sur leur autonomie et leurs résultats d'apprentissage. Les données comprenaient le rendement scolaire antérieur et le style d'apprentissage, la présence en classe, l'engagement des étudiants et leur interaction avec les professeurs, l'évaluation de l'enseignement par les étudiants, l'évaluation du cours par le professeur, les questionnaires préalables et subséquents à l'enseignement, et les notes finales.

Constatations

Les constatations de la recherche ont révélé une amélioration notable des résultats aux questionnaires et de la confiance dans la capacité d'analyse pour résoudre les problèmes chez les étudiants de la cohorte ayant reçu l'enseignement inversé. De fait, 70 % des étudiants étaient satisfaits du degré d'interaction avec le professeur pendant le cours. Plus de la moitié a déclaré que l'enseignement inversé était plus agréable que l'enseignement traditionnel, et leur enthousiasme à la fin du cours était sensiblement supérieur à celui déclaré par la cohorte du cours selon la méthode classique.

Plus de 70 % des étudiants de la cohorte d'enseignement inversé ont dit avoir reçu l'appui nécessaire pour assimiler efficacement la matière et obtenu réponse à leurs questions. En outre, plus de 80 % des étudiants de cette cohorte estimaient que les conférences vidéos étaient un moyen efficace de présenter la matière.

Cependant, 48 % seulement des étudiants ont dit préférer l'enseignement inversé à la méthode des exposés, alors que 36 % préféraient la méthode classique. L'enseignement inversé n'a pas eu d'impact sur la présence en classe, qui était de 60 % en moyenne dans les deux cohortes. Il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les deux cohortes en ce qui concerne la compréhension conceptuelle de la matière, et une légère amélioration seulement des notes finales dans la cohorte de l'enseignement inversé.

Recommandations

Pour assurer l'utilisation réussie de la méthode d'enseignement inversé, les auteurs ont formulé les recommandations suivantes pour les professeurs : motiver et appuyer les étudiants pour qu'ils adoptent de nouvelles techniques d'apprentissage; concevoir judicieusement les conférences vidéos ou les activités préalables en utilisant une méthode axée sur la recherche; insister sur l'importance de regarder les vidéos avant d'assister au cours; intégrer adéquatement les vidéos préalables ou les activités aux expériences d'apprentissage en classe; prendre le temps de concevoir des activités en classe bien structurées et éclairées; et mettre en place un milieu d'apprentissage propice en utilisant des technologies et des mécanismes de rétroaction efficaces.

« À l'exemple de toute innovation pédagogique, le recours à l'enseignement inversé ne constitue pas une solution en soi. C'est plutôt un outil, une méthode permettant aux étudiants d'approfondir leurs connaissances en bénéficiant des conseils et de l'appui de leur professeur et de leurs camarades de classe », ont conclu les auteurs. « Il faut appliquer cette méthode avec soin en tenant compte de l'expérience holistique des étudiants et du fait qu'il s'agit d'une nouvelle technique d'enseignement et d'apprentissage. »

Les auteurs du rapport, Les retombées de la méthode de la salle de classe inversé : comportements, perceptions et résultats d'apprentissage des étudiants, sont Micah Stickel et Qin Liu de l'Université de Toronto.​

Version imprimante