Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

décembre 10  2013

L’efficacité du système d’apprentissage avec gant anatomique dans la formation des étudiantes et étudiants en massothérapie

Kristina Lisk, Pat McKee, Amanda Baskwill et Anne Agur du Collège Humber de technologie et d’enseignement supérieur et de l’Université de Toronto

​Publication complète :

Publication complète

Les étudiants préfèrent utiliser un outil innovateur pour apprendre l’anatomie de la main

Les étudiants du programme de massothérapie du Collège Humber préfèrent utiliser un nouvel outil d’enseignement appelé Anatomy Glove Learning System (AGLS) pour apprendre l’anatomie de la main dans toute sa complexité. Élaboré par deux professeurs de l’Université de Toronto, cet outil vise à offrir aux étudiants un apprentissage amélioré en leur faisant vivre une expérience tactile tridimensionnelle. Selon un nouveau rapport du Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES), même si l’AGLS a permis l’acquisition d’un niveau de connaissance et d’assurance équivalent à la méthode d’enseignement traditionnelle, les étudiants ont préféré de loin utiliser le nouvel outil.

Description du projet
L’AGLS est un gant représentant les os de façon anatomiquement exacte qui permet aux étudiants de dessiner des détails anatomiques, comme les tendons et les ligaments, tout en regardant des vidéos éducatives. L’étude englobait 88 % des étudiants en massothérapie de première année du Collège Humber. Les participants étaient répartis dans deux groupes, soit un qui utilisait l’AGLS et l’autre, une méthode d’enseignement traditionnelle à deux dimensions. Un questionnaire d’évaluation a été utilisé pour mesurer l’assurance et les connaissances de l’anatomie que les étudiants semblaient avoir avant et après le semestre. 

Conclusions
Les participants qui ont utilisé l’AGLS estiment avoir vécu une expérience d’apprentissage positive et ont recommandé son utilisation par les futurs étudiants. Dans le questionnaire, 66 % des participants ont indiqué que le gant avait amélioré leur compréhension de l’anatomie de la main, et une personne a dit qu’il lui avait permis de vivre une expérience visuelle en trois dimensions et de bien comprendre où se trouvent certains muscles. La majorité des étudiants ont dit avoir l’intention d’utiliser le gant et les vidéos dans l’avenir pour se préparer à un examen, ce qui pourrait améliorer l’engagement et l’apprentissage à long terme.

Les auteurs font observer que les gants technologiques comme l’AGLS peuvent compenser dans une certaine mesure le fait qu’un nombre croissant de programmes axés sur l’anatomie ont un accès réduit aux laboratoires de morgue.

Le rapport intitulé L’efficacité du système d’apprentissage avec gant anatomique dans la formation des étudiantes et étudiants en massothérapie a été rédigé par Kristina Lisk, Pat McKee, Amanda Baskwill et Anne Agur du Collège Humber de technologie et d’enseignement supérieur et de l’Université de Toronto.