Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

septembre 17  2013

L’apprentissage hybride dans un collège canadien

Jeffrey Waldman, collège Sheridan, et Carrie E. Smith

Publication complète :

Publication complète


Étude collégiale : le succès des cours hybrides demeure tributaire des capacités des enseignants

Les cours collégiaux qui combinent la méthode traditionnelle d’enseignement en face-à-face et l’enseignement en ligne plaisent tant aux étudiants qu’aux enseignants, mais selon une nouvelle étude du Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur, le succès de ces cours hybrides dépend en grande partie des capacités des enseignants, particulièrement de leurs compétences technologiques, de leur dévouement et de leur sens de l’organisation.

Description du projet

Hybrid Learning in a Canadian College Environment a examiné les répercussions des méthodes de prestation de cours hybrides sur le succès des étudiants et les taux d’abandon de cours ainsi que l’expérience de l’enseignement hybride vue par le corps professoral et par les étudiants. L’étude, menée au Collège Sheridan durant l’automne 2011 et l’hiver 2012, est fondée sur des données administratives, des sondages auprès des enseignants et des étudiants, et des groupes de discussion.

Constatations

Si les étudiants semblent apprécier les programmes hybrides, les auteurs de l’étude remarquent que de la même façon que pour les cours traditionnels, les compétences et l’engagement des enseignants sont cruciaux pour leur succès. Des directives et une orientation bien définies relatives aux outils Web sont également essentielles.

Les étudiants ont obtenu des notes finales légèrement inférieures pour les cours hybrides comparativement aux face-à-face témoins, bien que l’étude ait relevé que les étudiants ayant un bon dossier scolaire réussissaient quelle que soit la formule utilisée pour le cours, tandis que le rendement de ceux ayant une faible moyenne pondérée cumulative était légèrement inférieur dans les cours hybrides. La formule n’avait pas d’incidence sur l’abandon du cours, ce qui porte à croire qu’elle n’a pas d’incidence sur l’achèvement du cours.

Dans l’ensemble, tant les étudiants que les enseignants ont réagi positivement au mode hybride, disent les auteurs. Les étudiants aimaient apprendre et participer en ligne, mais ont toutefois dit se préoccuper de l’accès aux enseignants ou avoir l’impression de faire leurs cours à la hâte.

Un étudiant du Collège Sheridan a dit : « Cela m’a permis d’apprendre plus que ce n’aurait été normalement le cas. En classe, je ne peux habituellement pas apprendre plus que ce que l’on m’enseigne. Avec les cours hybrides cependant, je peux discuter, faire des recherches sur Internet afin d’élaborer mes réponses et recevoir vraiment une excellente rétroaction qui facilite la poursuite de mon apprentissage. »

« Je ne comprenais ce que l’on entendait pas enseignement en ligne, puisque la portion en ligne du classe consistait à lire le manuel et les notes du cours, a déclaré un autre étudiant. Dans ce cas particulier, j’avais l’impression que cela signifiait simplement une heure de moins d’enseignement et davantage de travail indépendant pour apprendre par moi-même la matière. »

Selon un membre du corps enseignant du Collège Sheridan, la formule hybride donne aux étudiants plus de souplesse et un meilleur contrôle sur leur horaire d’études et de travail; il a toutefois reconnu les préoccupations relatives à l’accès aux enseignants : « Je ne suis pas certain que les étudiants des cours hybrides aient la chance de tisser le même lien avec leur enseignant ou qu’ils aient l’impression de recevoir le même soutien de sa part (le temps est compté et il semble que nous soyons toujours pressés) que leurs pairs des cours traditionnels. »

Les étudiants embrassent les groupes de discussion en ligne et disent qu’ils devraient être partie intégrante de la classe hybride. Ils ont toutefois déclaré que l’accès à leur enseignant était important, peu importe le mode de prestation du cours, et ont suggéré qu’un niveau élevé de disponibilité soit maintenu par les enseignants et qu’ils répondent prestement en ligne et en personne aux questions des étudiants, en minimisant les délais.

Conclusions / autres études

L’étude recommande que les collèges continuent d’élaborer des cours hybrides « qui fournissent une excellente occasion d’apprentissage indépendant et de la souplesse aux étudiants qui ont des vies occupées ». Les auteurs réclament toutefois un soutien technique additionnel pour les étudiants et les enseignants, des tutoriels obligatoires présentant les outils en ligne aux étudiants et une formation en élaboration de cours hybrides pour le corps enseignant.

Les auteurs déclarent également que d’autres études pourraient aider les enseignants à mieux comprendre lesquels des outils en ligne obtiennent le plus de succès et examiner plus à fond les raisons pour lesquelles les étudiants dont la moyenne cumulative pondérée est faible ont un rendement inférieur dans les cours hybrides.

Les auteurs de Hybrid Learning in a Canadian College Environment sont Jeffrey Waldman, Sheridan College et Carrie E. Smith.

Version imprimante