Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

août 22  2017

L’évaluation des résultats d’apprentissage : Penser de façon critique aux compétences liées à la pensée critique et à la communication écrite

Vera Beletzan, Melissa Gabler et Paula Gouveia du Collège Humber.

​Rapport

Le Collège Humber examine l’efficacité d’un nouvel outil d’évaluation des compétences

Selon une nouvelle étude réalisée par le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) portant sur l’efficacité d’un nouvel outil d’évaluation des compétences mis au point au Collège Humber, les compétences liées à la pensée critique et à la communication écrite des étudiants sont celles qui s'améliorent le plus lorsqu’elles sont explicitement enseignées. Même si la fiche de pointage de l’évaluation n’a pas permis de constater que les étudiants avaient réalisé des gains importants sur le plan de leurs compétences liées à la pensée critique et à la communication écrite, les étudiants inscrits aux cours où ces compétences étaient implicitement intégrées au contenu du cours avaient obtenu de moins bons résultats que ceux inscrits à des cours mettant explicitement l'accent sur ces compétences.

L'étude, L’évaluation des résultats d’apprentissage : Penser de façon critique aux compétences liées à la pensée critique et à la communication écrite, a été financée par l'entremise du Consortium sur l’évaluation des résultats d’apprentissage​, un regroupement d’établissements d’enseignement de l’Ontario qui élabore et met à l’essai des outils et des techniques d’évaluation des compétences, aussi diversifiés que les portfolios électroniques et les rubriques d’analyse, et qui devraient pouvoir être adaptés dans l’avenir à l’échelle des établissements d’enseignement. 

Description du projet

De l’automne 2014 à l’hiver 2016, 650 étudiants, principalement inscrits aux écoles de commerce, d'arts libéraux et de sciences et des services sociaux et communautaires du Collège Humber, ont participé à l’étude. Les chercheuses ont utilisé la fiche de pointage pour évaluer l'acquisition des compétences en pensée critique et communication écrite des étudiants. Trois genres de cours ont été évalués. Tout d’abord, les cours dans lesquels les compétences étaient explicitement enseignées dans le cadre du contenu du cours (Lecture et écriture de niveau collégial, Écriture en milieu de travail). Deuxièmement, les cours de formation professionnelle qui mettent l’accent sur l’importance des compétences essentielles, mais qui intègrent la matière implicitement dans le contenu de cours (Programme de techniques policières, Droit criminel et civil, et Techniques d’interrogation et d’enquête). Troisièmement, un cours consacré à la pensée critique, où la matière est enseignée comme connaissance du contenu.

De plus, 46 membres du corps professoral ont utilisé la fiche de pointage des compétences pour évaluer plus de 725 travaux d'étudiants. Le corps professoral a fourni des renseignements sur ses expériences relativement à la fiche de pointage.

Constatations

Les étudiants inscrits aux cours portant sur la pensée critique ont obtenu de moins bons résultats que ceux participant aux modèles où les compétences étaient enseignées de façon explicite et implicite. Selon les auteures, il faut définir et enseigner ces compétences de façon explicite pour obtenir les gains les plus élevés. Les auteures soulignent également que les compétences doivent être enseignées de façon uniforme et sur une plus longue période pour constater des gains importants et que ces types de cours devraient être offerts stratégiquement tout au long des programmes d’études.

Même si l’étude a révélé que l’outil d’évaluation permettait de saisir avec exactitude les notes totales en pensée critique et en communication écrite, les jugements que les professeurs ont portés sur les catégories et éléments de la fiche de pointage n'étaient pas toujours uniformes. Près des trois quarts des membres du corps professoral ont trouvé l’outil facile à utiliser, mais seulement 58 % d'entre eux étaient d'avis que l’information fournie serait utile aux étudiants. Les auteures soutiennent qu'en formant davantage les membres du corps professoral et qu'en utilisant l'instrument de façon répétée sur une plus longue période, la validité de l’instrument augmenterait tout comme sa pertinence pour les étudiants et s​a compréhension par ceux-ci.

Les auteures de L’évaluation des résultats d’apprentissage : Penser de façon critique aux compétences liées à la pensée critique et à la communication écrite sont Vera Beletzan, Melissa Gabler et Paula Gouveia du Collège Humber.