Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

Pages

Gérer les autorisationsGérer les autorisations
|
Historique des versionsHistorique des versions

Nom

Titre

Commentaires

Contact

Adresse de messagerie du contact

Nom du contact

Image du contact

Répéter l’image

 

Audiences ciblées

Non ciblé

Masquer les URL physiques de la recherche

Image de la page

 

Contenu de la page

​Rapport

L’Université de Guelph évalue un outil d’évaluation des résultats en ligne

L’Université de Guelph est l’un des premiers établissements d’enseignement à avoir défini les compétences à assimiler dans les programmes d’études. Ce processus a évolué pour aboutir à une liste de cinq résultats d’apprentissage institutionnels approuvés en 2012. Par la suite, les chercheurs ont collaboré avec Desire2Learn (D2L), un fournisseur de systèmes de gestion d’apprentissage, afin d’harmoniser et peaufiner les résultats d’apprentissage à l’échelle des cours et des programmes et de mettre au point un processus par lequel les évaluer.

Selon une nouvelle étude publiée par le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur, Intégration de la pédagogie et de la technologie pour mesurer les résultats d’apprentissage institutionnels et des programmes à l’Université de Guelph, l’outil d’évaluation des résultats d’apprentissage en ligne a permis de saisir et d’évaluer complètement les résultats d’apprentissage institutionnels et des programmes.

Description du projet

Un projet pilote pour mettre à l’essai l’outil d’évaluation s’est déroulé dans deux programmes menant à un grade : le baccalauréat ès arts et sciences (B.A.Sc.) et le baccalauréat en ingénierie (B.Ing.). Il s’agissait d’utiliser l’outil d’évaluation des résultats d’apprentissage, de concert avec le système de gestion de l’apprentissage, pour saisir l’acquisition des compétences et capacités chez les étudiants et les mesurer au fil du temps.

Les trois objectifs du projet étaient les suivants : 1) procéder à l’élaboration technique d’un système d’évaluation des résultats d’apprentissage adapté aux résultats dans les disciplines et aux résultats universitaires, tout en favorisant la mobilisation et la participation des départements; 2) mettre à l’essai le système et les mesures de l’acquisition des compétences; 3) procéder à une évaluation et à une analyse longitudinales.

Constatations

La première phase du projet pilote a eu lieu dans un cours de première année, sur une session, du B.A.Sc. Les données du projet pilote ont révélé qu’il était possible de mesurer l’atteinte des résultats d’apprentissage par les étudiants dans le système de gestion de l’apprentissage au niveau d’une activité d’apprentissage faisant partie d’un cours. La proportion d’étudiants atteignant un niveau de rendement satisfaisant a augmenté à mesure que ces derniers avançaient dans leurs travaux.

L’équipe de recherche a ensuite tenté de procéder à l’expansion de l’outil pour le faire passer d’un seul cours à un programme complet (B.Ing.), compte tenu des leçons tirées de la phase de recherche liée au B.A.Sc. Le B.Ing. comporte un nombre nettement plus important de prescriptions relatives aux cours; de plus, il permet d’intégrer une liste prédéfinie des résultats d’apprentissage institutionnels et des programmes. À cette phase du projet, les chercheurs ont travaillé à la mise au point de rubriques mises en correspondance avec les attributs des diplômés. De cette façon, les travaux ont pu être reliés aux mesures globales du programme.

Selon ce que les auteurs ont constaté, le fait de mettre en correspondance les données dans le système de gestion de l’apprentissage et de les relier aux évaluations permet aux enseignants d’examiner la qualité des évaluations par rapport aux résultats d’apprentissage du programme. « Il est crucial d’analyser l’écart entre l’objectif prévu et les réalisations pour améliorer continuellement un curriculum », disent ils.

Les résultats de ce projet démontrent que l’outil d’évaluation des résultats d’apprentissage en ligne est en mesure de saisir les données sur l’atteinte des résultats d’apprentissage provenant d’une variété de travaux assignés aux étudiants. Il a également permis d’approfondir la participation du corps professoral à l’évaluation des programmes et à la pédagogie, par la communication des données aux enseignants, les occasions d’en discuter, ainsi que les efforts pour faciliter la mise au point de solutions et d’approches pratiques pouvant être mises en œuvre graduellement. Cependant, la collecte de données sur le rendement des étudiants par rapport aux résultats d’apprentissage soulève des problèmes concernant l’accès à ces données, leur sécurité, leur stockage et la protection des renseignements personnels. L’équipe à l’Université de Guelph se penche sur les moyens par lesquels traiter ces préoccupations.

Les auteurs de l’étude intitulée Intégration de la pédagogie de la technologie pour mesurer les résultats d’apprentissage institutionnels et des programmes à l’Université de Guelph sont Serge Desmarais, Michelle Fach et Dale Lackeyram.

L’Université de Guelph fait partie des établissements d’enseignement postsecondaires en Ontario qui prennent part au Consortium sur l’évaluation des résultats d’apprentissage. Chaque établissement d’enseignement met au point et dirige des outils et techniques d’évaluation, allant des portfolios électroniques aux rubriques d’analyse, qui seront adaptables à l’échelle des établissements d’enseignement à l’avenir.


Liens récapitulatifs

Par ligne

Date article

Légende de l’image

Barre de titre du navigateur

Description META

Mots clés META

Masquer dans les moteurs de recherche Internet

Publication Author

Publication Category FR

Publication Year

Publication Subject FR

Publication Summary

Date Display

Type de contenu: Research Publication FR
Version :
Créé le par
Dernière modification le par