Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

juillet 12  2016

Différenciation du système universitaire de l’Ontario : Situation actuelle et orientation future

Martin Hicks et Linda Jonker, le COQES

​Rapport | Visualisation des données

La différenciation du système universitaire de l'Ontario : Cheminement critique futur

Depuis plus de six ans, le COQES réalise des recherches sur la différenciation du système d'éducation postsecondaire public de l'Ontario, en vertu desquelles les établissements s'appuient sur leurs forces, leur mandat et leur mission, et doivent rendre des comptes à ce sujet. Un nouveau rapport du Conseil ontarien de la qualité de l'enseignement supérieur (COQES) décrit les différences entre les universités pour ce qui est de leurs recherches et de leurs missions d'enseignement. Les données indiquent qu'il existe des cheminements critiques pour obtenir les avantages d'une meilleure différenciation. L'objectif est d'obtenir un système plus cohérent, plus viable et de qualité supérieure.   

À titre de suivi de l'aperçu de la différenciation des universités en 2010, un rapport subséquent du COQES examinant le rendement des recherches des universités de l'Ontario a établi quatre regroupements d'universités : l'Université de Toronto d'envergure internationale, six universités réalisant des recherches intensives, neuf universités offrant principalement des programmes de premier cycle et quatre établissements « entre-deux ».   

Description du projet

Le rapport actuel, Différenciation du système universitaire de l'Ontario : Situation actuelle et orientation future confirme cette analyse en allant au-delà de la recherche et en examinant les différences entre les universités de l'Ontario relativement à quatre autres dimensions :   

  • Égalité d'accès : inscription de groupes sous-représentés et d'Ontariens de milieux socio-économiques moins élevés;
  • Demande : préférences des étudiants et sélection des universités;
  • Le cheminement d'apprentissage : l'environnement d'apprentissage, l'expérience des étudiants et les taux d'achèvement;
  • Résultats des diplômés : réussites sur le marché du travail et relatives au remboursement des prêts étudiants.

Conclusions

Cette analyse complète, qui comprend une visualisation des données novatrice, souligne l'existence de différents regroupements des 20 universités de l'Ontario. Il comprend une meilleure appréciation de la façon dont ces regroupements diffèrent les uns des autres et offre une vision plus claire de la nature distincte et du rôle que jouent ces établissements auparavant classés par le COQES comme des établissements « entre-deux » et désormais nommés universités régionales. Cette analyse suggère des politiques et des pratiques d'un système différencié qui engendreraient un accès plus équitable et la réussite des étudiants, des résultats de qualité plus élevée et une viabilité financière accrue pour le système et de ses établissements. Voici quelques-unes des recommandations clés :

  • Reconnaître et financer l'équité de l'accès à titre de caractéristique importante de la différenciation
  • Soutenir l'Université de Toronto à titre d'établissement vedette de l'Ontario
  • Renforcer le rôle des universités régionales
  • Concentrer l'expansion de la recherche en vue d'obtenir une incidence plus importante
  • Saisir la possibilité d'une stratégie plus radicale au moyen d'ententes stratégiques de mandat
  • Stimuler la différenciation au moyen de fonds

Comme l'indique l'établissement des ententes stratégiques de mandat avec les 24 collèges et 20 universités de la Province, et la publication du cadre stratégique de différenciation, le ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l'Ontario a clairement signalé son intention de positionner la différenciation à titre de « moteur stratégique principal du système ». Les auteurs concluent que « le temps est venu d'appliquer de façon radicale la différenciation des universités en Ontario. »

Les auteurs de Différenciation du système universitaire de l'Ontario : Situation actuelle et orientation future sont Martin Hicks et Linda Jonker, COQES.