Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

juin 14  2010

Définir les tendances actuelles et les soutiens requis pour les étudiants atteints de troubles du spectre autistique qui font la transition au palier postsecondaire

Alcorn MacKay, S.

Publication Complète:

Téléchargez la publication complète en .pdf

Sommaire de la recherche

Ce document a deux objectifs : 1) déterminer le nombre d’étudiantes et d’étudiants atteints de troubles du spectre autistique (TSA) qui ont obtenu un diplôme d’études secondaires de l’Ontario et qui font la transition au palier postsecondaire en 2009, 2010 et 2011, et 2) procéder à une analyse des lacunes pour comparer les services offerts dans les écoles secondaires aux services offerts au palier postsecondaire à l’heure actuelle. Il est à souhaiter que les conclusions serviront à aider les établissements postsecondaires à planifier et à préparer les services et les soutiens pour les étudiantes et étudiants atteints de TSA.

Selon le rapport, 5 800 étudiantes et étudiants diagnostiqués comme ayant des troubles du spectre autistique (TSA) fréquentent actuellement des écoles secondaires de l’Ontario financées par les deniers publics. D’après les écoles, environ 1 100 de ces élèves feront une demande d’admission au collège ou à l’université entre 2009 et 2011.

Le rapport présente un certain nombre de suggestions aux établissements postsecondaires afin d’aider les étudiantes et étudiants atteints de TSA au moyen de méthodes qui ont produit des résultats positifs au palier secondaire, dont en voici quelques-unes :

  • accroître le nombre de spécialistes et d’employés du palier postsecondaire ayant suivi une formation pour répondre aux besoins des étudiantes et étudiants atteints de TSA, en particulier dans les établissements où ces étudiants sont nombreux;
  • instaurer des partenariats actifs avec les parents dans le cadre desquels des personnes responsables des services aux étudiants handicapés, les étudiantes et étudiants et les familles peuvent travailler ensemble à l’établissement d’un plan de soutien efficace;
  • modifier les cadres d’apprentissage afin de mieux les adapter aux besoins des étudiantes et étudiants atteints de TSA,
  • surveiller de près les étudiants ayant des besoins socio-émotionnels, notamment en période de transition; et,
  • enseigner au personnel des établissements postsecondaires des stratégies d’apprentissage axées sur les jeunes atteints de TSA et permettre au personnel de soutien de travailler plus intensément avec les étudiants en périodes de transition.
  • Les chiffres relatifs aux inscriptions et les recommandations présentés dans le rapport ont été recueillis lors d’un sondage auprès des conseils et administrations scolaires et des collèges et universités de la province financés par les fonds publics en Ontario. Parmi les conseils et les administrations scolaires, 86 pour cent ont répondu au sondage ainsi que 15 des 19 universités de l’Ontario et les 24 collèges de l’Ontario.

    Au sujet des auteurs

    Susan Alcorn MacKay est la directrice du Centre d’évaluation et de ressources du Nord de l’Ontario et ancienne membre de la direction de l'Association canadienne des conseillers en services aux étudiants handicapés au postsecondaire (ACCSEHP). Susan est la vice-présidente du Comité provincial des collèges sur les questions de déficience et fait également partie du Comité consultatif des affaires des personnes handicapées