Skip Ribbon Commands
Skip to main content
SharePoint
Navigate Up

Skip Navigation LinksAHELO

Projets actuels

span class="ms-rteCustom-ArticleHeadLine">Résultats prometteurs
Projet pilote dirigé par le COQES sur les résultats d’apprentissage en Ontario s’inscrivant dans un projet international de l’OCDE

L’Ontario est la seule province canadienne partenaire d’un projet pilote international sur les résultats d’apprentissage, mis en œuvre par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Selon un rapport préliminaire de l’OCDE, les résultats sont prometteurs.

À la demande du ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario, le Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) s’est joint au projet international d’évaluation des résultats de l’enseignement supérieur (Assessment of Higher Education Learning Outcomes [AHELO)] de l’OCDE en 2011, pour déterminer si des tests génériques généraux ou propres à une discipline peuvent être utilisés dans divers pays pour mesurer ce que les étudiants en dernière année d’université savent et ce qu’ils peuvent faire. Il s’agit de l’une de trois initiatives de l’OCDE auxquelles participe le COQES dans le but de définir et de mesurer les résultats d’apprentissage, en collaboration avec les collèges et universités de l’Ontario et des organismes internationaux. 

Dans le cadre de l’AHELO, le COQES a administré un test à des étudiants en dernière année de programmes menant à l’obtention d’un grade en génie civil de l’Université Carleton, de l’Université McMaster, de l’Université d’Ottawa, de l’Université Queen’s, de l’Université Ryerson, de l’Université de Toronto, de l’Université de Waterloo, de l’Université Western et de l’Université de Windsor. Le même test a été administré à des étudiants en Australie, en Colombie, en Égypte, au Japon, au Mexique, en Russie et en Slovaquie.

Parmi les éléments clés des constatations préliminaires du rapport de l’OCDE (en anglais uniquement), le fait qu’il a été possible d’administrer le test de façon similaire à l’échelle mondiale et que celui-ci peut donner des résultats généralement valides. Le rapport souligne les leçons apprises de l’initiative internationale et les pratiques qui pourraient en améliorer la mise en œuvre et l’administration. Le rapport final qui paraîtra au printemps prochain contiendra une analyse plus détaillée des résultats de l’étude de faisabilité.

« L’Ontario a participé avec plaisir à l’étude de faisabilité de l’AHELO », a déclaré John Milloy, ministre de la Formation et des Collèges et Universités. « Notre gouvernement est déterminé à élaborer les bons outils pour mesurer la capacité des étudiants d’utiliser et de mettre en application des connaissances dans le contexte de l’enseignement postsecondaire. »

En Ontario, le projet pilote AHELO s’est déroulé en deux étapes. En premier lieu, de petits groupes de professeurs et d’étudiants des facultés de génie civil ont revu le test afin de s’assurer qu’il mesurait les compétences et les connaissances en la matière appropriées pour l’Ontario. Durant la deuxième étape, au printemps dernier, plus de 400 étudiants (ce qui représente à peu près 60 % des finissants) en dernière année de leur programme de génie civil ont subi le test de 90 minutes. Les établissements recevront leur rapport individuel ce mois-ci et le COQES produira au printemps un rapport sur le projet pilote de l’Ontario.

« Les résultats d’apprentissage occupent une place importante dans notre plan de recherche pour l’année à venir », déclare le président et chef de la direction Harvey Weingarten. « Avec un consortium  de collèges et d’universités, nous mettrons l’accent sur l’évaluation des compétences d’apprentissage de base – telles que la résolution de problèmes, la pensée critique, la numératie ainsi que la communication verbale et écrite –, que les étudiants devraient maîtriser à la fin de leur études postsecondaires. »

Chacun des trois projets sur les résultats d’apprentissage du COQES mise sur le travail du gouvernement provincial relatif à l’évaluation de la qualité et aux résultats d’apprentissage. Le projet Tuning, qui prendra fin au printemps 2013, a réuni des membres du corps professoral de l’Ontario représentant différentes disciplines : sciences sociales, sciences physiques, sciences de la vie et de la santé, afin d’examiner et de définir des moyens d’évaluer les résultats d’apprentissage aux niveaux du diplôme, du grade et de la maîtrise. Le COQES et huit collèges et universités de l’Ontario terminent également un projet pilote du Collegiate Learning Assessment, élaboré par le Council for Aid to Education, visant à mesurer les capacités sur le plan de la pensée critique et analytique au début et à la fin d’un programme menant à l’obtention d’un grade ou d’un diplôme.