Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

Skip Navigation LinksWebinaires

​​​​

Webinaires

Évaluation des résultats d’apprentissage en pratique : conversation

Série de webinaires no 3


Dans la troisième série de webinaires du COQES, nous poursuivons la conversation sur l’acquisition et l’évaluation des aptitudes, axées sur la mise en place concrète d’outils et de programmes pour mesurer la qualité de l’apprentissage des élèves. Comment pouvons nous appuyer chez les élèves l’acquisition d’aptitudes au moyen d’expériences d’apprentissage intégré au travail? Comment pouvons nous adapter les rubriques en tant que moyens fiables et valides d’évaluation du travail authentique des élèves? Quel potentiel l’éducation axée sur les compétences recèle t il pour saisir la maîtrise des résultats d’apprentissage chez les élèves? Dans cette série de webinaires interactifs, des chercheurs nord américains de niveau universitaire ou collégial se penchent sur ces questions et communiquent l’expérience qu’ils ont acquise concrètement dans l’étude et l’instauration d’initiatives sur le campus en lien avec la mesure des aptitudes. Au moyen de discussions spéciales de type Q et R, chaque webinaire permet également à l’auditoire de participer à la conversation. 

l’éducation axée sur les compétences

La raison d’être de l’éducation axée sur les compétences, ce sont les résultats : ce que les élèves connaissent et peuvent faire. Les élèves des programmes d’éducation axée sur les compétences (EAC) progressent ou obtiennent un titre d’études lorsqu’ils manifestent une maîtrise des compétences en question et obtiennent les ressources pour y parvenir à leur propre rythme. Si l’EAC est peu répandue au Canada, on compte aux États Unis plus de 600 établissements d’enseignement postsecondaire qui conçoivent ou mettent en œuvre des programmes d’EAC. À ce chapitre, l’Université du Wisconsin et l’Université Brandman sont deux établissements américains d’enseignement qui montrent la voie à suivre : parallèlement aux programmes habituels de formation professionnelle, elles offrent des programmes à faible coût axés sur les compétences nécessaires pour réussir sur le marché du travail. 

Dans le cadre de ce webinaire interactif d’une heure, les invités Aaron Brower et Laurie Dodge parleront des programmes d’éducation axée sur les compétences offerts à l’Université du Wisconsin et à l’Université Brandman, respectivement. 

​​
 


M. Aaron Brower est le recteur et vice chancelier d’UW-Extension, un groupe qui concrétise le principe du Wisconsin à l’aide de partenariats avec des groupes de cet État pour rendre l’éducation et la recherche accessibles à l’échelle du Wisconsin, des États Unis et de la planète. M. Brower a créé et dirigé le programme UW Flexible Option, lequel donne aux élèves l’accès aux grades et certificats décernés par l’UW par des méthodes d’évaluation directe axées sur les compétences. Auparavant, il a assumé les fonctions de vice recteur à l’enseignement et à l’apprentissage du groupe UW Madison, pour lequel il demeure professeur titulaire. Il a rédigé abondamment sur les innovations pédagogiques, l’apprentissage axé sur les projets, l’apprentissage des élèves et l’évaluation des résultats. En 2006, on lui a décerné la mention de défenseur exceptionnel des élèves de première année au pays. ​
Mme Laurie Dodge (Ph. D.) est vice chancelière, évaluation et planification institutionnelles, et vice rectrice à l’Université Brandman. Elle est agente de liaison de l’agrément à la WSCUC (haute commission des collèges et universités de WASC) de l’Université Brandman et elle siège au comité des changements substantiels de la WSCUC. De plus, elle préside le conseil d’administration du C BEN (réseau d’éducation axée sur les compétences). Mme Dodge, qui a donné des exposés aux États Unis et ailleurs dans le monde à propos de l’éducation axée sur les compétences, a également cosigné l’ouvrage A Leader’s Guide to Competency-Based Education: From Inception to Implementation à paraître sous peu. En 2016, le Washington Monthly l’a recensée dans le groupe des « Sixteen Most Innovative People in Higher Education » (seize personnes les plus novatrices dans l’enseignement supérieur).

l’adaptation sur mesure des rubriques​
Les rubriques sont des outils importants afin d’évaluer l’apprentissage des élèves et de comprendre le perfectionnement des aptitudes, que ce soit à l’échelle individuelle, dans le cadre d’un programme ou d’un cours, ou au sein d’un établissement d’enseignement. Les rubriques VALUE (évaluation valide de l’apprentissage dans l’enseignement au premier cycle) ont été conçues afin d’évaluer 16 résultats essentiels en matière d’apprentissage, comme la pensée critique et le travail en équipe. Elles constituent un mode d’évaluation fréquemment employé, valide et fiable du travail authentique des élèves. Ces rubriques peuvent être utilisées telles quelles, mais il est également possible de les modifier en fonction des besoins particuliers d’un programme. Plusieurs partenaires du Consortium sur l’évaluation des résultats d’apprentissage (CERA) du COQES, y compris l’Université Queen’s, ont adapté sur mesure les rubriques VALUE afin d’évaluer l’apprentissage des élèves.

Dans ce webinaire interactif d’une heure, les experts Brian Frank et Terrel Rhodes parleront de l’adaptation sur mesure des rubriques aux fins de l’évaluation à l’échelle des programmes ou des établissements d’enseignement. Leurs exposés seront suivis d’une séance spéciale de Q et R qui permettra à l’auditoire de participer à la conversation.
 


Brian Frank est le premier doyen associé (Enseignement et apprentissage) de la Faculté de génie et de sciences appliquées. Il est l’un des cofondateurs de l’Association canadienne de l’éducation en génie et, ces cinq dernières années, a coordonné le Projet d’élaboration d’attributs pour les études supérieures en génie, qui consiste à élaborer des lignes directrices et des ressources nationales pour l’évaluation des résultats en éducation dans le domaine du génie. Il est également l’un des directeurs du projet du Consortium sur l’évaluation des résultats d’apprentissage de l’Université Queen’s.
Terry Rhodes est vice-président du Bureau de la qualité, du programme d’études et de l’évaluation de l’Association des collèges et universités américains, où il met l’accent sur la qualité de l’enseignement au premier cycle, l’accès, l’éducation générale et l’évaluation de l’apprentissage des étudiants. Il est également directeur exécutif de l’Initiative d’évaluation valide de l’apprentissage dans les études de premier cycle et codirecteur de l’Institut annuel sur l’éducation générale de l’Association des collèges et universités américains. À l’heure actuelle, il met au point une méthode d’évaluation de l’apprentissage dirigée par le corps professoral et mettant l’accent sur de véritables travaux réalisés par les étudiants pour démontrer la qualité de l’apprentissage de ceux-ci. 


Les défis du monde réel en matière d’apprentissage intégré au travail animée​

​La série de webinaires du printemps du COQES commencera avec une discussion sur les défis du monde réel en matière d’apprentissage intégré au travail animée par Norah McRae et Lisa Philipps. 

Les étudiants de niveau postsecondaire recherchent de plus en plus des possibilités authentiques d’apprentissage intégré au travail (AIT), comme les programmes coopératifs, les stages et les expériences sur le terrain, pour renforcer leurs compétences et les préparer à intégrer le marché du travail. Le gouvernement de l’Ontario est déterminé à appuyer l’accès des étudiants à ces possibilités. Quels genres de questions juridiques et stratégiques influent sur la mise en œuvre des programmes d’AIT? Comment évaluons-nous les compétences acquises au cours d’une expérience d’AIT? Et comment aidons-nous les étudiants à les comprendre?

Dans le cadre de ce webinaire interactif d’une heure, les panélistes Norah McRae et Lisa Philipps parleront de l’évaluation des résultats d’apprentissage et des répercussions juridiques de l’AIT. Les participants seront invités à contribuer à la discussion en abordant les difficultés liées à la mise en œuvre de l’AIT dans les établissements postsecondaires.
 

Norah McRae est directrice générale du programme d’enseignement coopératif et des services de carrière, directrice du Bureau de concertation entre la collectivité et l’Université et professeure auxiliaire à l’Université de Victoria. Au cours des 20 dernières années, elle a trempé dans l’enseignement coopératif, l’apprentissage intégré au travail et la mobilisation communautaire, où elle a dirigé l’élaboration de programmes stratégiques et de recherche sur la participation des étudiants, l’apprentissage intégré au travail et le perfectionnement des compétences interculturelles. 
Lisa Philipps est vice-rectrice aux études par intérim à l’Université York et professeure à la faculté de droit depuis 1996, où elle enseigne principalement le droit fiscal et la politique fiscale. Ses recherches sur le droit fiscal, la politique fiscale, l’égalité entre les sexes et l’enseignement supérieur ont été largement diffusées dans des revues savantes et des livres ainsi que dans les médias de masse. Elle siège actuellement à la Commission de retraite des juges provinciaux et au conseil d’administration d’eCampus Ontario. 


Measuring matters: Assessi​ng learning outcomes in ​​higher education

​Dans les collèges et les universités à l'échelle mondiale, les résultats d'apprentissage deviennent rapidement les points repères d'une formation de niveau postsecondaire souple, fiable et de grande qualité. Les énoncés clairs et concis de ce que la population étudiante devrait savoir et être en mesure de faire d'ici l'achèvement d'un cours ou d'un programme deviennent rapidement la norme. Cependant, les résultats d'apprentissage sont seulement significatifs s'il est possible de les mesurer. Par conséquent, comment mesurer si notre population étudiante a acquis ou non les aptitudes et connaissances que nous avons l'intention de lui enseigner? Comment mettons-nous en œuvre des outils et programmes d'évaluation dans nos établissements d'enseignement postsecondaire, et comment les résultats peuvent‑ils servir à améliorer l'expérience acquise durant les études? Comment favorisons-nous, chez le corps professoral, la population étudiante et la direction, une culture axée sur l'évaluation? Comment déterminons-nous les outils d'évaluation permettant la saisie optimale de certaines aptitudes, et, dans un cours ou un programme, à quelle étape faisons-nous passer cette évaluation? La série de webinaires appelée Measuring matters: Assessing learning outcomes in higher education se penche, entre autres, sur ces questions. Des chercheurs du Consortium sur l'évaluation des résultats d'apprentissage du COQES ainsi que des spécialistes invités y prennent part. L'événement met en relief des pratiques exemplaires factuelles en vue d'une élaboration à votre établissement d'enseignement de programmes judicieux d'évaluation des résultats.​



Les défis de l'évaluation des résultats d'apprentissage de l'enseignement supérieur

L'insistance sur les résultats d'apprentissage favorise la modernisation de l'enseignement et de l'apprentissage à l'échelle provinciale. Les résultats d'apprentissage ne sont toutefois significatifs que s'ils sont mesurables, ce qui ne se fait pas aisément. L'instauration d'une culture positive de l'évaluation au sein du corps professoral, l'évaluation de ce que les étudiants apprennent en dehors de la salle de classe et la mesure de la capacité des étudiants à penser de façon critique sont trois des défis liés à l'évaluation des résultats d'apprentissage. La deuxième et toute nouvelle série de webinaires du COQUES, qui porte sur les défis de l'évaluation des résultats d'apprentissage de l'enseignement supérieur, se penche sur ces questions et propose des solutions novatrices. Des chercheurs du Consortium sur l'évaluation des résultats d'apprentissage du COQES ainsi que des spécialistes invités prennent part à cette série, qui met en relief des pratiques exemplaires fondées sur des données probantes qui aideront les établissements d'enseignement à élaborer des programmes judicieux d'évaluation des résultats.​