Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
SharePoint
Naviguer vers le haut

Skip Navigation LinksHome

​​​​Our Priorities - Access
Comment pouvons-nous améliorer l’accès à l’enseignement supérieur des groupes sous-représentés?

L’éducation a le pouvoir de transformer des vies. Elle peut sortir les individus de la pauvreté et leur fournir les compétences et les connaissances nécessaires pour mener une carrière épanouissante. L’Ontario est un chef de file en matière de participation aux études postsecondaires, et ce, tant au Canada qu’à l’étranger. Environ 68 % des Ontariennes et Ontariens âgés de 25 à 34 ans détiennent un diplôme d’études postsecondaires, soit le taux le plus élevé de toutes les provinces du Canada et parmi les plus élevés des principaux pays industrialisés.

Pourtant, des décennies de recherche ont montré que certains groupes d’élèves continuent d’être exclus de l’enseignement postsecondaire et des avantages économiques qu’il procure. Il s’agit d’élèves issus de familles à faible revenu, de jeunes Autochtones, d’élèves handicapés et de celles et ceux dont les parents n’ont pas de diplôme d’études postsecondaires. La recherche nous a également appris que l’aide financière, bien que nécessaire, n’est pas suffisante pour assurer l’égale participation de ces étudiants à l’enseignement postsecondaire. De nombreuses autres variables sociales et culturelles profondément enracinées influent sur la décision de poursuivre ou non des études postsecondaires; des décisions qui sont prises bien avant la fin des études secondaires. 

Depuis ses débuts, le COQES effectue des recherches à la fois rigoureuses et fondées sur des données probantes sur la façon d’améliorer la participation et de contribuer à la réussite des groupes sous représentés dans le système postsecondaire de l’Ontario afin de réduire les écarts et de donner à tous les jeunes un accès égal aux études supérieures et aux retombées économiques qui en découlent.

Consortium sur l'accès et la persévérance scolaire